top of page

27 Novembre, repos de l’âme et ronde lune


10ème jour de voyage. Une journée complète de moteur, aucun nœud de vent. L’atlantique était un lac aujourd’hui et il le sera encore cette nuit. Tristan et moi nous sommes levés à 3h du matin pour notre quart. Dans la nuit, les lumières sont éteintes et on s’éclaire à la frontale (le plus souvent en lumière rouge, c’est moins agressif et ça éclaire ce qu’il faut). On a alterné chacun son tour la veille et une activité. Par exemple, pendant que je veillais, c’est-à-dire, postée à la barre à regarder activement l’horizon pour vérifier la présence ou absence de lumière de bateaux au loin ou d’obstacle dans l’eau, ou à vérifier la direction du pilote, les vents et l’AIS (un système qui permet aux bateaux de communiquer entre eux leur position et certains détails dans un rayon de 50 kms pour connaitre et éviter la route de collision) – et bien pendant que je faisais ça, Tristan lisait un livre ou faisait un peu d’étirement ou de pompes. Et vice versa.


Petit détail intéressant : j’ai coupé (taillé, avant que ma mère ne panique) mes cheveux pendant la nuit. Il parait que couper ses cheveux les soirs de pleines lunes, ça aide la pousse. Pourquoi pas. De toute manière c’était un beau moment. J’adore la lune, les cycles, le reflet, la douce lumière grise, l’influence sur l’eau.



Une fois Brice réveillé et levé, je me suis remise au lit. J’ai regardé un épisode de la série qui me rend accro en ce moment, The Good Doctor. Et puis j’ai essayé de m’endormir un peu, avec succès, contrairement à Tristan qui s’est re-levé. Bref, je ne vais pas vous décrire toute la journée mais c’était une bonne journée pour moi. Pas au niveau navigation ça c’est sur ! Brice a fait un très bon fondant au chocolat en suivant la recette de ma maman. Le bateau est propre. J’ai lu (objectif que j’ai depuis des années et que je n’arrive pas du tout à tenir). J’ai fait du pilate pendant mon quart. J’ai pris soin de moi. Rien de très spécial mais une bonne journée.


Et aussi, on a coupé les moteurs pendant 5 mins au moment de les alterner (on navigue a un seul moteur et pour équilibrer les heures moteurs de chacun, on alterne). Ça faisait du bien, déjà aux oreilles, et puis ça permettait de prendre conscience du calme du large, de notre isolement et de l’absence de vent. L’eau était à 22 degrés, on aurait pu se baigner mais personne n’avait vraiment envie. Il ne fait pas encore trop chaud. On fera sûrement ça pendant la traversée de l’Atlantique.




Au coucher du soleil, on a eu droit encore à un merveilleux spectacle. Et alors que le soleil venait de nous quitter, nous laissant des réminiscences de ses lueurs en dégradé dans le ciel, la lune, jaune, ronde et mystérieuse est apparue de l’autre côté (vidéo à voir sur notre profil Instagram en page d'accueil de notre site). Quel beau couple quand même.


175 views0 comments

Recent Posts

See All

Yorumlar


bottom of page